Château du Faing

 

Le château du Faing date du siècle dernier et appartient actuellement à la Ville de Chiny. Il a été construit sur le modèle du château précédent, qu'il remplace.

Le premier château était la résidence des « du Faing », seigneurs de Jamoigne.

 

La seigneurie du Faing
 

La seigneurie du Faing trouve son origine des terrains "fangeux" où le château fut édifié. Les origines de la famille DU FAING sont assez obscures...mais il est certain que la seigneurie dépendait dès son origine des comtes de Chiny.

C'est au XVéme siècle, sous la souveraineté des ducs de Bourgogne que les DU FAING établirent leur notoriété.


Si l'on pavoise lors du séjour de Philippe Le Bon à Florenville en 1452, la joie sera encore plus grande à Jamoigne, quelques années plus tard, lorsque son fils, Charles Le Téméraire, nommera un de ses vassaux préférés, Hugues, Seigneur du Faing et de Breu, général de son armée. Hugues participa à la bataille de Montbéliard en 1473. Il servira en 1478, l'Archiduc Maximilien1er en qualité de général des troupes devant Yvoix (Carignan). L'Archiduc s'oppose avec hargne à Guillaume de la Marck, le Sanglier des Ardennes, chef d'aventuriers vêtus de vestes rouges brodées d'une hure de sanglier. Hugues sera nommé gouverneur du Luxembourg, Il mourra en 1480.

Son fils aîné, Henri du Faing accueillera en son château en 1539, un occultiste, dénommé Nostradamus. Ce dernier, précédé d'une solide réputation, venait de quitter sa Provence où plus rien ne le retenait; il venait en effet de perdre successivement son épouse et ses deux enfants. Nostradamus séjourna quelques temps à Orval où il s'attela à rédiger une partie de ses célèbres "centuries". Henri du Faing, grand amateur d'horoscopes et d'étrangetés, invita Nostradamus à venir passer quelques jours en son château. En fait, Henri voulait tendre un piège à son hôte qu'il prenait pour un charlatan.

Mal lui en pris, Nostradamus n'eut aucun mal à confondre le sire de Jamoigne. Henri du Faing décède le 14 février 1544.
Le jour du décès de son père Henri, Jean du Faing, avait 20 ans jour pour jour.  Au tempérament rebelle et belliqueux, il est fidèle à la réputation des du Faing. Ceux-ci ont toujours en effet eu la prétention de s'affranchir de toute autorité extérieure. Le coteau qui surplombe leur château s'avère être un excellent poste d'observation pour se prémunir des invasions extérieures. A la première alerte, ils hurlaient de toutes leurs forces : "Faël, Faël, tue, tue, ...". Ce véritable cri de guerre orne leurs bannières et leurs murs aux côtés de leur devise non moins explicite : "Ki vierra jel tuera".

Jean, gouverneur, capitaine et prévôt du comté de Chiny épousera Françoise de Cugnon (leur cénotaphe est toujours visible dans l'église de Jamoigne) .

Leur fils, Gilles du Faing fut probablement le plus célèbre de la lignée. Né vers 1560, il fut chargé tant sous l'autorité de Philippe II d'Espagne que sous celle de l'Archiduc Albert de 26 ambassades. Il se vit confier 68 missions souveraines. On le verra parmi les grands seigneurs d'Europe assister aux funérailles de l'Archiduc en 1621. La seigneurie de Jamoigne sera érigée en baronnie en 1623. Gilles décédera à Gand le 02 décembre 1633. Il fut inhumé dans la chapelle Sainte-Marguerite annexée à la cathédrale Saint-Bavon à Gand.

Philippe-François du Faing, le fils aîné de Gilles héritera, à l'âge de 18 ans, des titres et dignités de son père. Il décédera le 21 décembre 1680 ayant acquis le titre de Comte de Hasselt.

Avec CHARLES PHILIPPE s'annonce la fin de la lignée des du Faing. Il n'aura pas de descendance et lèguera ses biens à son frère ALEXANDRE GEORGES qui, lui-même, mourut à Gand en 1709 sans avoir de fils.

 

 

 

 

Bulletin

Agenda

18-12-2017 Les Femmes Prévoyantes Socialistes de Chiny
20-12-2017 Compétition de natation inter scolaire
22-12-2017 Corrida Hivernale
27-12-2017 Concerts de Noël de l'Harmonie Caecilia à l'église de Les Bulles et de Pin
30-12-2017 Balade des Fêtes : 8 ème édition
10-03-2018 Les Routheux - IZEL ASBL

Agenda complet

Proposer un événement

Liens utiles

Formulaire d'inscription aux stages sportifs

Rechercher